L’âge d’éruption de la dent de sagesse varie d’une personne à une autre. Il faut aussi préciser que cette dent n’a pas toujours de la place nécessaire pouvant lui permettre d’apparaître normalement dans la bouche. Il devient alors impératif d’extraire celle-ci pour éviter des infections dentaires. Aussi, il existe une tranche d’âge donnée pour effectuer la chirurgie d’extraction de la dent de sagesse.

Qu’appelle-t-on dent de sagesse ?

Encore appelée troisième molaire, la dent de sagesse est la dernière molaire de chaque côté des mâchoires. Elle se situe généralement à l’arrière de l’arcade dentaire. C’est d’ailleurs la dernière dent à pousser en termes de dentition. L’âge d’éruption de la dent de sagesse est habituellement compris entre 16 et 25 ans. Chez un adulte, ce type de dent est au nombre de quatre, mais ce chiffre peut varier d’un individu à un autre. Ainsi, on peut retrouver chez certaines personnes moins de quatre dents de sagesse, voire plus.

Comment se fait l’éruption de la dent de sagesse ?

Chaque dent est appelée à remplir une fonction spécifique dans la bouche. Cependant, en considérant également les dents de sagesse, le constat est que toutes les mâchoires ne peuvent pas contenir 28 ou 32 dents. La dent de sagesse fait éruption dans la bouche de manière lente. En effet, dès qu’une personne atteint l’âge de 8 ans, voire 10 ans, il est possible de voir l’ébauche des dents à la radiographie.

Lorsque cette personne atteint l’âge de 12 ans, on constate la formation de la couronne. Les racines sont achevées vers 16-18 ans, soit l’âge moyen d’éruption de la dent de sagesse. À 25 ans, la quasi-totalité (90 %) des dents de sagesse possède assez de place sur l’arcade. Ainsi, on assiste à leur éruption sur cette dernière.

Pourquoi est-il nécessaire d’extraire la dent de sagesse ?

L’extraction des dents de sagesse peut survenir pour plusieurs raisons. En effet, les dents de sagesse sont souvent bloquées sous la gencive par les autres dents, ce qui entraîne des douleurs chez certaines personnes. Aussi, l’éruption des dents de sagesse crée un manque d’espace sur l’arcade dentaire. Il est donc conseillé d’enlever celles-ci afin de permettre l’alignement des autres dents.

Parfois, il est difficile d’accéder aux dents de sagesse pour les nettoyer convenablement. Ainsi, les bactéries et les débris alimentaires y restent, ce qui peut provoquer des infections, notamment des caries dentaires. Aussi, ces dents peuvent être à l’origine des maladies localisées de la gencive.

À quel âge faut-il enlever la dent de sagesse ?

À titre préventif, il est souvent conseillé de procéder à un examen vers l’âge de 15 ou 16 ans afin de suivre la progression des dents de sagesse et de connaître leur possible orientation. Pendant cette période de croissance, les racines de ces dents ne sont pas encore bien formées pour envisager d’effectuer une extraction. En effet, l’âge recommandé pour extraire une dent de sagesse est compris entre 16 et 20 ans.

En réalité, dans cette période, les risques de la chirurgie d’extraction des dents de sagesse sont réduits, car les racines de celles-ci sont courtes et ne sont qu’à moitié formées. Aussi, certains facteurs permettent de faciliter le déroulement de la chirurgie et de la guérison. En effet, l’os qui se trouve autour de la dent de sagesse est plus mou. De plus, il existe une large capsule de tissus souples qui enveloppent la dent.

Par ailleurs, pour les patients à risque, l’âge favorable pour extraire la dent de sagesse est moins de 25 ans. Toutefois, cet âge peut aller jusqu’à 30 ans. En effet, dans ces périodes, la chirurgie d’extraction peut se réaliser sans problème majeur.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *