Comprendre les pleurs d’un bébé déposé dans le lit et savoir les calmer

Même s’ils sont en bonne santé, les bébés pleurent généralement 2 à 3 heures par jour. C’est le moyen le plus simple pour eux d’exprimer leur mal-être. Notamment lorsqu’on est jeune maman, il est normal de ressentir du stress et de l’angoisse face à cette nouvelle routine imposée par les pleurs de son enfant. Toutefois, il existe des moyens pour les limiter. Découvrez dans cet article les stratégies pour calmer un bébé qui pleure quand on le dépose.

Pourquoi bébé pleure-t-il quand on le pose ?

Lorsqu’un bébé pleure, beaucoup pensent qu’il s’agit d’un caprice. En effet, les bébés ne pleurent pas sans raison. Ils sont encore trop petits pour être capable d’établir des stratégies pouvant déranger leurs parents. Ainsi, lorsque vous déposez votre bébé dans son lit et qu’il commence par pleurer, cela peut vouloir dire que :

  • Il a peur, car il ne se sent peut-être pas en sécurité là où il est ;
  • Il aimerait plutôt rester dans vos bras à ce moment-là ;
  • Il est curieux de découvrir le monde dans lequel il est : il va donc vouloir que vous le portiez tout le temps.

Quelles sont les solutions pour calmer son bébé ?

Quelles sont les solutions pour calmer son bébé ?

Il est vrai que porter votre bébé tout le temps peut vous donner des maux au dos ou au bras surtout quand ce dernier pèse beaucoup. Mais lorsqu’il commence par pleurer, vous devez aller vers lui et le prendre dans vos bras. Il n’est pas question de montrer votre mécontentement en vous irritant. Cela va au contraire augmenter les pleurs, car les nouveau-nés n’arrivent pas à supporter l’angoisse des adultes. Il faut donc rester serein et gaie, puis lui parler avec douceur.

Si vous pensez que vous êtes trop nerveux, vous pouvez le remettre à son autre parent ou à un membre de la famille qui habite avec vous. Vous pouvez aussi lui chanter des berceuses pour le détendre, lui donnez un bain tout en le caressant afin de le relaxer, le porter avec une écharpe ou le mettre dans un porte-bébé. Les stratégies sont nombreuses pour calmer un enfant qui pleure lorsqu’on le dépose dans le lit.

Quelles sont les autres raisons pour lesquelles un bébé peut pleurer ?

Vous avez tout essayé, mais votre bébé ne veut pas se calmer ? Le problème est peut-être ailleurs et il suffit de faire attention à sa gestuelle pour la découvrir. Par exemple, si votre bout de chou pleure en touchant ses oreilles ou en frottant ses yeux, cela veut dire qu’il manque de sommeil. Pour exprimer qu’il a faim, il peut pleurer en mettant ses doigts dans la bouche. Vous n’aurez donc qu’à lui donner son biberon ou l’allaiter pour le calmer.

En outre, il est important de changer fréquemment les couches de votre bébé afin de le mettre plus à l’aise. En effet, lorsque la couche est trop mouillée ou remplie, cela peut être désagréable et peut l’amener à pleurer pour exprimer sa gêne.

Par ailleurs, les pleurs incessants de votre bébé peuvent aussi indiquer qu’il est malade. Les poussées dentaires par exemple sont souvent très douloureuses. Généralement, pendant ce temps, la plupart des bébés sont nerveux et pleurent beaucoup. De même, si vous constatez qu’il a les poings serrés et le ventre dur, il est possible que votre bébé soit souffrant de la colique. Dans ce cas, il peut être vraiment difficile de le calmer. Vous devez donc l’emmener immédiatement à l’hôpital.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire