Pratique du vélo et douleurs lombaires : Le vélo est-il bon pour le dos ?

De nombreuses personnes se plaignent souvent de douleurs au dos à la suite d’une promenade à vélo. La plupart du temps, ce sont des courbatures dans les fessiers et les cuisses. Une autre partie du corps pourtant très sollicitée pendant les exercices physiques à vélo est la zone dorsale. Le vélo impacte-t-il négativement le dos ? Peut-on pratiquer du vélo lorsque l’on souffre des douleurs lombaires ?

Le vélo est bon pour les lombaires et les dorsaux

En dehors du plaisir qu’il procure et de la perte du poids qu’il engendre, le vélo procure de nombreux bénéfices à la région dorsale. Toutefois, pour en bénéficier, il faut scrupuleusement veiller à éviter les gestes brusques. Un échauffement optimal suivi d’un étirement en fin de séance protège le dos de toute douleur. Grâce aux mouvements fluides d’un vélo elliptique, le pratiquant lutte contre la sédentarité qui est la première cause des douleurs lombaires. En outre, le vélo permet de muscler les lombaires, les bras et les muscles lombaires afin d’améliorer le port. Enfin, les masses corporelles qui sont souvent responsables des douleurs dorsales et cervicales sont brûlées, et le travail cérébral est alors facilité.

Le vélo et ses impacts sur la région dorsale

En principe, le vélo est une excellente activité sportive pour toutes les parties du corps humain. De façon précise, plus de 80% des parties du corps sont sollicitées lors du pédalage. Dans des conditions optimales donc, la pratique du vélo est sans incidence sur le dos. Toutefois, le cyclisme peut être à risque, que vous pédaliez un vélo électrique de fabrication française, un VTT ou un vélo elliptique.

À haute dose, le dos est très sollicité et la région lombaire devient douloureuse. De passager, ces douleurs peuvent devenir chroniques et conduire à des maladies telles qu’une hernie discale ou un lumbago. Les causes sont principalement dues au niveau de l’intensité. Il est déplorable de voir des débutants enfourcher leur vélo et se mettre à parcourir des kilomètres en un temps record. Chaque sportif devrait aller doucement, à son rythme, selon son niveau, son endurance et surtout de façon progressive.

Un mauvais réglage de la selle peut également constituer une cause  importante de l’apparition de certaines maladies après la pratique du vélo. Lorsque l’inclinaison du guidon et la posture du pratiquant ne sont pas adéquates, le dos peut en souffrir. L’activité physique devient alors pénible. Les douleurs apparaissent en bas du dos (lombalgie) ou en haut du dos (cervicalgies).

Faire du vélo elliptique lorsqu’on a mal au dos : est-ce possible ?

Le vélo est considéré comme une activité sportive douce. Pour cela, il est bel et bien possible de s’y adonner quand bien même vous auriez mal dans une zone dorsale. Spécialement dans le cas d’un vélo elliptique, les cale-pieds et la fluidité des mouvements conviennent parfaitement à ceux qui ont mal au dos. Ils sont sans impact et protègent aussi bien la colonne vertébrale que les articulations. Aucun traumatisme supplémentaire ne s’ajoutera donc aux personnes qui souffrent de douleurs lombaires.

Gestes pour soulager les douleurs au dos pendant le pédalage

Lorsque vous sentez des douleurs au dos pendant la pratique du vélo, certains gestes et précautions peuvent vous soulager. Vous pouvez ainsi :

  • Ajuster la position de la selle pour soulager le dos;
  • Régler l’inclinaison du guidon pour relaxer les lombaires;
  • Bien régler votre vélo contre le Lower back pain;

Choisir les bons accessoires pour maintenir une bonne posture (chaussure adaptée au cyclisme, sac à dos pour vélo, etc.)…

Articles similaires

Laisser un commentaire