Bicarbonate de sodium : un remède naturel contre les mycoses buccales

Si la stomatite aphteuse récidivante est une affection buccale fréquente, la mycose buccale l’est moins. Cette dernière peut entrainer un affaiblissement prononcé de votre système immunitaire laissant donc l’organisme exposé aux germes opportunistes sans défense solide. D’où l’intérêt de connaitre les causes et modalités de traitements de la mycose buccale. En l’occurrence, le traitement au bicarbonate de Sodium.

Zoom sur les mycoses buccales

La mycose buccale, encore appelée muguet oral, est une infection à Candida albicans colonisant la langue et le tube digestif humain. Ce muguet touche essentiellement les bébés sans pour autant épargner les adultes. En effet, dans la catégorie des adultes, les personnes les plus exposées à la prolifération du candida albicans sont ni plus ni moins celles :

  • atteintes d’hyposialie ;
  • atteintes de diabète ou du SIDA ;
  • celles sous antibiotique.

Quels sont les symptômes de cette affection buccale ?

Il est généralement aisé de détecter un muguet oral à candida albicans. Une fois l’infection contractée, il y a des signes évocateurs très clairs orientant vers le diagnostic positif dudit muguet. Notamment :

  • la formation de boutons puis de plaques sur la langue ;
  • des saignements minimes au grattage de la langue;
  • l’anorexie, voire une agueusie ;
  • une perte de poids ;
  • des fissurations des commissures labiales ;
  • une dysphagie ;
  • des ulcérations dans la bouche ou sous la langue ;
  • une sensation métallique dans la gorge ;
  • une bouche sèche.

Il est important de noter que, en cas de pleurs chez les bébés au cours de l’allaitement, il est fort recommandé de vérifier s’il existe un dépôt blanchâtre sur sa langue ou dans sa gorge pouvant orienter vers le « muguet du nourrisson ». En cas de doute, et même de détection des mycoses buccales, il est vivement recommandé de consulter le plus tôt possible votre médecin généraliste traitant pour une meilleure orientation.

Méthodes de traitement des mycoses buccales

Une fois, le problème exposé au médecin généraliste  traitant, celui-ci fera nécessairement un examen de votre cavité buccale associé à un prélèvement pour analyse au laboratoire. Une fois le muguet buccal à candida albicans confirmé, votre médecin généraliste peut vous proposer un traitement naturel ou médicamenteux. Pour le compte du traitement antifongique médicamenteux, vous pouvez être soumis pendant 1-3 semaines à :

  • un bain de bouche biquotidien à base de solution buvable (Fungizone® ou Daktarin®) ; ou
  • des comprimés à sucer (Mycostatine®) ;
  • un traitement antifongique per-os.

Quant au traitement antifongique naturel, la méthode la plus efficace recommandée par les médecins généralistes est : le bain de bouche au bicarbonate de sodium. Il s’agit d’ailleurs de la méthode la plus utilisée par la population dans le traitement antifongique. Et cela, du fait de l’accessibilité et du faible coût du bicarbonate de soude.

Grand plan sur le traitement antifongique au bicarbonate de soude

Grand plan sur le traitement antifongique au bicarbonate de soude

Le Candida albicans est un champignon s’installant dans les milieux acides. Si vous êtes victime d’une colonisation fongique, vous recouvrirez votre bonne santé une fois les champignons éradiqués. Pour ce faire, un traitement alcalinisé s’impose. Le bicarbonate de soude étant une substance basique et donc alcaline, il a la propriété d’endiguer progressivement la prolifération fongique en les privant de leur écosystème de croissance. Mais ce n’est pas tout ! Le bicarbonate de soude soulage naturellement le patient de ses douleurs et favorise la cicatrisation de ses ulcérations.

Posologie : Associer une cuillère à soupe de bicarbonate de soude avec un verre d’eau pure pour obtenir un bain de bouche naturel à appliquer 2 fois par jour. De préférence, espacé en matinée et en soirée. Pour plus d’informations, contactez votre médecin généraliste traitant.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire