Maladie de Verneuil : prophylaxie alimentaire

Au cours du traitement de certaines pathologies inflammatoires, il existe des contre-indications alimentaires susceptibles d’altérer votre état de santé. C’est le cas de la maladie de Verneuil, une pathologie inflammatoire et fort gênante. Plus d’informations dans cet article.

Ce qu’il faut savoir sur la maladie de Verneuil (hidrosadénite)

La maladie de Verneuil ou hidrosadénite suppurée est l’une des pathologies à processus inflammatoires les plus connus en Europe. Il s’agit en réalité d’une infection des glandes sudoripares de la peau siégeant généralement au niveau des aisselles, de l’aréole mammaire et du pourtour anal. Cette pathologie inflammatoire cutanée est due au staphylocoque doré. Elle diffère du furoncle par sa localisation plus profonde dans l’hypoderme (dans la peau) et l’absence de phénomènes  de nécroses, et par conséquent de bourbillon.

Aspect clinique

En clinique médicale, l’hidrosadénite suppurée est encore appelée maladie de Verneuil, ou encore abcès tubéreux. Il se présente sous forme d’un ou plusieurs nodules durs, douloureux, adhérents à peine à la peau avec la présence de processus inflammatoires. Avec des tumeurs cutanées. Il se ramollit en quelques jours, tandis que la fluctuation apparaît et que la peau rougit. Lorsqu’on incise alors le petit abcès, il s’écoule une certaine quantité de pus, bien lié, et la guérison du processus inflammatoire survient rapidement. Toutefois, il peut arriver que des récidives s’observent au niveau axillaire primitif ou de l’aisselle controlatérale. Au moindre doute, consultez votre médecin.

Traitement de l’abcès tubéreux

Le traitement de l’hidrosadénite repose essentiellement sur la chirurgie. Il s’agit en réalité d’une exérèse chirurgicale. Elle consiste au retrait, par le médecin chirurgien, du profond nodule nuisible de l’organisme. Patient sous anesthésie locale ou générale selon l’avis de l’anesthésiste réanimateur convié à ladite opération chirurgicale. Il faudra ensuite soigner les éventuelles tumeurs cutanées périphériques et les nodules puis de surveiller le bourgeonnement de la peau. Pour faciliter le processus de guérison et de bourgeonnement de la peau, certaines suggestions et interdits alimentaires vous seront sûrement préconisés par votre médecin traitant. S’il advenait que le médecin l’oublie, veuillez juste à le lui rappelez posément sans polémique.

Aliments à éviter au cours du traitement de l’abcès tubéreux

Aliments à éviter au cours du traitement de l’abcès tubéreux

Il n’existe pas vraiment de remède miracle pour traiter l’hidrosadénite suppurée. Mais, des statistiques ont prouvé qu’éviter de consommer certains aliments contribuerait à réduire les risques d’aggravation et d’expansion de l’infection dans tout l’organisme. Dans la liste de ces aliments nocifs figurent en bonne et due place :

  • le beurre ;
  • la mayonnaise ;
  • les laits en poudres ;
  • les laits concentrés ;
  • les repas trop sucrés ou trop salés ;
  • les pâtes alimentaires en général ;
  • les grignardes (biscuits, amuse-gueules) ;
  • le pain blanc ; et
  • le sucre à l’état pur.

Il est important d’insister sur le fait qu’il est conseillé aux personnes obèses souffrant de l’hidrosadénite suppurée d’adopter un régime hypocalorique pour un meilleur bien-être. Par ailleurs, la réduction voir le sevrage du sucre quand vous avez une intolérance glucidique est fort recommandée. Auquel cas, vous vous exposez au diabète, une comorbidité favorisant les complications de l’hidrosadénite. Mais ouvrant également la porte à l’effondrement progressif de votre système immunitaire.

Aliments recommandés au cours du traitement de l’abcès tubéreux

Il serait un peu aberrant d’aborder les contre-indications alimentaires au cours du traitement de maladies inflammatoires comme l’hidrosadénite sans pour autant aborder les recommandations alimentaires. Il s’agit entre autre des fruits, légumes, laits végétaux et crudités. Il est ainsi indispensable de s’assurer d’avoir une bonne alimentation au cours du traitement de la maladie de Verneuil.

Articles similaires

4.3/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire